Mille et un cinéma(s)

Boulevard du crépuscule

Réalisé par Billy Wilder en 1950

Avec : Gloria Swanson – William Holden – Erich von Stroheim – Fred Clark – Nancy Olson

Norma Desmond, grande actrice du muet, vit recluse dans sa luxueuse villa de Beverly Hills en compagnie de son majordome qui fut aussi son metteur en scène et mari. Joe Gillis, un scénariste sans le sou, pénètre par hasard dans la propriété et Norma lui propose de travailler au scénario du film qui marquera son retour à l'écran, « Salomé ». Joe accepte, s'installe chez elle, à la fois fasciné et effrayé par ses extravagances et son délire, et devient bientôt son amant.

Avec une rare liberté de ton, Billy Wilder fait preuve d’audace et d’insolence dans ce film à l’atmosphère trouble. Egratignant sans réserve l’industrie du cinéma, Boulevard du crépuscule montre sans concession la déchéance et la vieillesse d’une star sombrant doucement dans la folie, magistralement interprétée par Gloria Swanson, actrice célèbre du cinéma muet, qui n’hésite pas à s’auto-parodier. Face à elle, William Holden incarne parfaitement ce scénariste sans le sou et de fait sans scrupules ni moralité, s’écoeurant de lui-même, emprisonné de son propre gré par cette femme qui a jeté tous ses vains espoirs en lui.

Elevé au rang de chef-d’œuvre, nominé onze fois aux Oscars, dont une nomination pour Gloria Swanson, le film fut récompensé dans les catégories Meilleur scénario, Meilleure musique et Meilleure direction artistique noir et blanc.

Boulevard du crépuscule

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article