Mille et un cinéma(s)

C'était demain

Réalisé par Nicholas Meyer en 1979

Avec : Malcolm McDowell : H.G. Wells – Mary Steenburgen : Ami Robbins - David Warner : John Lesley Stevenson/Jack l’Eventreur

Londres, 1893. H.G. Wells réunit quelques amis pour leur expliquer qu'il s'apprête à voyager dans le temps grâce à une machine de son invention. Parmi eux, le Docteur Stevenson, chirurgien, qui n'est autre que le terriblement célèbre "Jack l'Eventreur". Wells leur explique que sa machine est munie d'un système de sécurité, une clé sans laquelle, la machine revient systématiquement à son point de départ. Soudain, deux hommes de Scotland Yard font irruption chez Wells. Ceux-ci lui annoncent que le corps d'une prostituée a été trouvée éventrée dans une ruelle sombre et que Jack l'éventreur n'est pas loin. Ils ont tôt fait de découvrir la valise de Stevenson qui contient les preuves sanguinaires de sa véritable personnalité. Oui mais voilà, Stevenson s'enfuit avec la machine de Wells. Ce dernier l'utilise à son tour, se retrouvant le 5 novembre 1979 à San Francisco à la poursuite du criminel.

 

Nicholas Meyer rend un vibrant hommage à la littérature anglaise du 19ème siècle en mélangeant dans un savant cocktail l’histoire du diabolique Jack L’Eventreur, ici identifié comme étant le Dr Stevenson (homonyme de l’écrivain auteur du Docteur Jeckyll et Mr Hyde) et celle de La Machine à explorer le temps de H.G Wells.

En plus des dialogues très percutants et d’un suspense en crescendo, l’humour est omniprésent avec beaucoup de situations cocasses, en particulier lors de la découverte par Wells de notre époque.

Malcolm McDowell est magistral, touchant et attachant, à l’inverse de ses rôles habituels, et David Warner très crédible, comme à son habitude, dans un rôle de méchant.

 

C’était demain a reçu le Grand prix et Antenne d'or au Festival international du film fantastique d’Avoriaz en 1980.

 

C'était demain
C'était demain

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article