Mille et un cinéma(s)

La maison du docteur Edwardes

Réalisé en 1945

Avec Indgrid Bergman, Gregory Peck

Le docteur Constance Peterson travaille dans un établissement psychiatrique du nom de Green Manors, dirigé par le docteur Murchison. Ce dernier est sur le point de partir en retraite et doit être remplacé par le jeune et talentueux docteur Anthony Edwardes. Une fois installé, le nouveau directeur s’avère être un amnésique du nom de John Ballantine, soupçonné d’avoir fait disparaître le véritable docteur Edwardes. Constance Peterson, qui en est tombé amoureuse, va l’aider à retrouver son identité. Ensemble, ils vont tenter de découvrir qui a assassiné l’infortuné docteur Edwardes.

Les scènes hallucinantes du rêve d’Edwardes ont été dessinées par Salvator Dali.

Les images obsédantes et hallucinatoires de jeux de cartes, d'yeux et de paysages bizarres représentent une œuvre d'art en soi. La maison du docteur Edwardes démontre l'intérêt croissant d'Hitchcock pour l'inconscient.

Oscar de la meilleure musique pour le compositeur Miklós Rózsa avec une partition novatrice pour l'époque.

La maison du docteur EdwardesLa maison du docteur Edwardes
La maison du docteur Edwardes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article