Mille et un cinéma(s)

Le bourreau du Nevada

Réalisé par Michael Curtiz en 1959

Avec : Robert Taylor – Tina Louise - Fess Parker - Jack Lord

Mandaté par les autorités fédérales, le shérif MacKenzie Bovard se lance à la poursuite d'un tueur, Butterfield, surnommé «le bourreau du Nevada». Arrivé à Fort Kenton, il rencontre Selah, la femme de Butterfield, et essaie de la convaincre, grâce aux 5000 dollars de récompense, de l'aider à capturer le fugitif. Mais rien n'y fera, pas même les menottes. Selah demeure fidèle à celui qu'elle croit innocent et l'avertit, à chaque fois, des projets du shérif. MacKenzie, compréhensif, mais incapable de remplir sa mission est sur le point d'abandonner...

Le bourreau du Nevada

Préférant la psychologie à l'action, Michael Curtiz signe un western plein d'humanité ayant pour thème de fond l’amitié et la fidélité, dominé par la sobre interprétation de Robert Taylor dans le rôle du shérif vieillissant, qui fait son boulot quoiqu'il en coûte mais intelligemment. L'humour, subtil est disséminé là où il faut.

Même si ce n’est pas un western de grande facture, Le bourreau du Nevada se laisse regarder.

Le bourreau du Nevada

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article