Mille et un cinéma(s)

La loi du silence

Réalisé par Alfred Hitchcock en 1952

Avec : Montgomery Clift – Anne Baxter – Karl Malden – Brian Aherne

Québec 1953. Keller, un réfugié allemand, assassine un avocat au cours d'un vol puis se confesse au père Logan, le prêtre au presbytère où il travaille comme homme à tout faire en compagnie de sa femme Alma. Or la victime de Keller faisait chanter Ruth, une femme mariée à un procureur mais éprise de Logan en dépit de sa vocation. Etant donné que Keller était déguisé en prêtre, la police soupçonne bientôt Logan. Accusé à tort, il ne peut se disculper en révélant la vérité car il trahirait alors le secret de la confession.

La loi du silence

Le film illustre bien le thème du "transfert", cher à Hitchcock : à partir du moment où l'assassin s'est confessé, il recouvre son innocence et c'est le prêtre qui endosse la culpabilité sur le plan dramatique. Pourtant Hitchcock considérait son film comme partiellement raté du fait que pour le public, il y a malentendu : en effet, si pour le chrétien, la confession est sacrée, toute autre personne trouve ridicule que le prêtre refuse de parler pour se disculper. Ceci explique pourquoi La loi du silence est considérée comme une œuvre mineure, ayant rencontré moins de succès que l’Inconnu du Nord-Express, réalisé un an auparavant et construit autour du même thème.

Chacun des trois acteurs principaux ne tourna que ce film sous la direction du réalisateur. Montgomery Clift, jugé trop sombre par le cinéaste avec lequel il ne s’entendit pas sur le tournage, se défend plutôt bien dans le rôle du prêtre muet, passif et tourmenté. Anne Baxter fut choisie de préférence par la Warner aux deux Suédoises successivement proposées par Hitchcock, Anita Bjork et Ingrid Bergman. Quant au remarquable Karl Malden, que l'on sait habile à jouer des personnages de brutes, il campe ici avec retenue et humanité un inspecteur de police, vingt ans avant la célèbre série Les rues de San Francisco dont il allait devenir la vedette.

La loi du silence

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article