Mille et un cinéma(s)

La vallée du diable

Réalisé par Ralph Nelson en 1966

Avec : James Garner – Sydney Poitier – Bibi Anderson – Bill Travers – Dennis Weaver

L'éclaireur Jess Remsberg (James Garner) est chargé, par le lieutenant Scotty Mc Allister (Bill Travers), de se rendre du Fort Creel au Fort Concho avec un détachement. Accompagné par Toller (Sidney Poitier), un ancien sergent qui gagne désormais sa vie comme dresseur de chevaux pour l'armée, il s'engage dans cette expédition avec pour objectif premier de venger le meurtre de sa femme indienne en arrivant au fort où se trouve son assassin. Mais, pendant ce temps, les guerriers apaches prennent le sentier de la guerre et, très vite, la colonne se trouve encerclée.

La vallée du diable

Ce western, dont la violence a choqué le public lors de sa sortie, est de très bonne facture et bénéficie d’un scénario prenant et d’une solide interprétation, notamment par ses deux acteurs principaux.

Les thèmes qui y sont abordés marquent un tournant dans l’histoire du western américain. Ainsi les soldats sont présentés comme des hommes pas toujours recommandables, aux motivations diverses et prêts à tirer sur tout ce qui porte plume et mocassins. Un regard différent est porté sur les Indiens - ici les Apaches - certes sans pitié avec leurs ennemis, mais non sans raison.

La vallée du diable

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article