Mille et un cinéma(s)

Les sept femmes de Barberousse

Comédie musicale réalisée en 1954 par Stanley Donen

Avec Howard Keel - Jane Powell - Russ Tamblyn

Oregon 1950. Adam Pontipee, un rude bûcheron, se rend en ville pour y faire ses provisions et y « acheter » une femme qui s’occuperait de ses tâches ménagères. L’épicier n’ayant pas cette denrée rare, Adam se décide à courtiser la jolie Milly qui craque immédiatement pour ce bel homme à barbe rousse. Ils décident de se marier immédiatement. Mais en arrivant dans leur petit nid douillet de montagne, quelle n’est pas la surprise de la nouvelle épouse de découvrir que son mari vit avec ses six frères, aussi primaire, sales et mal élevés que lui. Dépitée au début, elle va leur enseigner les bonnes manières et comment courtiser les filles pour les inciter à prendre femmes à leur tour lors d’un grand pique-nique. Se languissant d’une si longue attente à revoir leurs compagnes d’un après midi, ils décident de les kidnapper comme les romains l’avaient fait avec les Sabines…

Réalisé par Stanley Donen deux ans après Chantons sous la pluie, tourné entièrement en studio, Les sept femmes de Barberousse est une comédie musicale extrêmement gaie, virevoltante et colorée, sans autre prétention que celle de divertir et c’est réussi. Les chorégraphies sont un mélange de danse et d’acrobatie, notamment dans la scène du pique-nique où les six frères rivalisent d’ingéniosité sur de simples planches de bois pour séduire leurs belles. Les chansons quant à elles sont harmonieuses et raffinées. La musique du film fut d’ailleurs récompensée par un Oscar en 1954. Un des jeunes frères d’Adam est interprété par Russ Tamblyn, le futur Riff, chef de bande des Jets, de West Side Story

Au vu du succès que remporta le film auprès de public lors de sa sortie, de nombreuses adaptations théâtrales virent le jour un peu partout, y compris en France avec la chanteuse Lio.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article