Mille et un cinéma(s)

Les amants du capricorne

Réalisé en 1949

Avec Ingrid Bergman, Joseph Cotten

L'intrigue n'est pas sans rappeler celle de Rebecca, autre film d'A. Hitchcock, dans la soi-disant folie de l'héroïne.

Charles Adare, aristocrate anglais, débarque en 1835 chez son oncle gouverneur à Sydney. Au cour d'un dîner, il retrouve sa cousine Harrietta, mariée à Sam Flusky. Elle semble complètement désorientée et arrive titubante et decoiffée. Sam raconte à Charles qu'il rencontra sa femme en Irlande alors qu'il n'était qu'un garcon d'étable. Il tua le frère d'Harrietta qui s'opposait à leur mariage. Depuis leur couple semble voué à la malédiction et la folie.

 

Ingrid Bergman retrouve pour la troisième fois le réalisateur, après avoir tourné dans l’Ombre d’un doute et La Maison du Docteur Edwardes. Ce film fut boudé par le public, peu habitué à ce genre de la part du metteur en scène et est considéré comme une oeuvre mineure dans la filmographie d'Hitchcock.

Les amants du capricorneLes amants du capricorne

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article